Kaikoura

Du 5 au 7 février, nous étions à Kaikoura, dans l’île du Sud.

Kaikoura est une petite ville très sympathique avec une particularité à nos yeux : nous nous serions cru dans une station de ski mais au bord de la mer car il y règne une ambiance très chaleureuse.

Notre camping gratuit était situé proche d’une colonie de phoques, nous sommes donc allés les voir tous les jours. Le premier jour, en y allant par la plage, Lauriane a failli trébucher sur un phoque. Ce sont de gros feignants, alors quand ils dorment allongés sur la plage au milieu d’algues et de cailloux, ils se fondent bien dans le paysage…

Il ne faut pas les approcher de trop près (10 mètres minimum voire 20 selon les recommandations). Evidemment, certains touristes font les malins et se font attaquer, ce qui est arrivé à une femme d’une soixantaine d’années devant nos yeux. Heureusement, plus de peur que de mal, mais un phoque en colère ça ne donne pas envie de lui faire des câlins !

Nous avons vu aussi un tas d’oiseaux ‘originaux’ : cormorans, hérons, oyster catchers…

Nous sommes également allés au point information pour réserver notre sortie en mer pour observer les baleines le lendemain avec Whale Watch Kaikoura (145$ par personne quand même !). Le lendemain, malheureusement, la mer était trop agitée et la sortie a été annulée. Nous avons donc réservé à nouveau pour le lendemain, en espérant que cela ne se reproduirait pas.

Heureusement, nous avons pu effectuer notre tour. Le bateau était très confortable malgré la mer agitée. Nous avons pu voir une ‘Sperm Whale’, qui n’est en fait pas une baleine comme nous l’entendions mais un grand cachalot (Physeter macrocephalus). Enfin, ‘voir’ est un bien grand mot : nous avons vu son dos et un bout de sa queue. Grosse déception pour les naïfs que nous sommes, qui pensions voir plusieurs baleines sauter à plusieurs mètres de haut…

Après ça, nous avons vu des albatros et des tas de dauphins obscurs (ou dauphins sombres – Lagenorhynchus obscurus) suivre notre bateau et faire des figures acrobatiques toutes plus folles les unes que les autres : avez-vous déjà vu un dauphin faire des saltos arrière ? Ce moment était vraiment super.

Nous avons tout de même trouvé que cette sortie était bien trop chère pour ce que c’était. Si on ne voit pas de baleine, la compagnie rembourse 80% du ticket : nous aurions préféré ne pas voir ce grand cachalot et payer seulement 20% pour voir les dauphins et les albatros.

Nous sommes repartis le lendemain, après être allés voir une dernière fois notre colonie de phoques préférée.

Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire