Akaroa et Christchurch

Les 8 et 9 février, nous sommes allés à Akaroa et Christchurch.

Akaroa est un village situé dans la péninsule de Banks dans l’île du Sud.

Il y a environ mille ans, la vallée d’Akaroa était habitée par plusieurs tribus Maori.

En 1770, James Cook découvrit la péninsule de Banks (nommée ainsi en l’honneur de son botaniste, Joseph Banks). Il pensait alors que c’était une île, ce qui est compréhensible compte-tenu l’eau qui entoure la majeure partie de la péninsule.

Au 19e siècle, des baleiniers français menaient leurs activités près de la Nouvelle-Zélande car la zone de pêche à la baleine était excellente. Le capitaine Jean-François Langlois eut donc l’idée de créer une colonie française en Nouvelle-Zélande afin d’éviter de parcourir la moitié de la planète pour obtenir de l’huile de baleine. Il acheta la péninsule aux Maoris. Le capitaine retourna en France et fit les démarches nécessaires pour qu’une expédition de colonisation soit envoyée sur l’île Sud de la Nouvelle-Zélande. Il faudra attendre jusqu’en 1840 pour qu’un petit groupe de français venus de Paris et dirigé par Lavaud revienne en Nouvelle-Zélande pour coloniser. Mais les Anglais avaient déjà la souveraineté de l’île du nord et, avec le traité de Waitangi, il était facile de prendre possession de la totalité de la Nouvelle-Zélande. Ce qui arriva quelques semaines avant le retour des Français. Par la suite, les Français ont dû se contenter de deux villages au lieu de l’île entière, un de ceux-ci étant Akaroa.

Aujourd’hui, on voit toujours des traces de l’influence française à Akaroa, par exemple des noms de rue comme ‘Rue Jolie’ ou ‘Rue Lavaud’, ou la station-service ‘L’essence’.

Christchurch est une grande ville. En février 2011, la ville a été frappée par un puissant séisme, détruisant une grande partie de la ville. Christchurch est donc le lieu idéal si vous voulez travailler dans le bâtiment.

De notre côté, nous avons décidé de n’y passer que très peu de temps. Nous n’avons donc visité que le Canterbury Museum (entrée gratuite !), dont vous verrez quelques photos ci-dessous. Si vous pouvez, visionnez le reportage d’Arte ‘Nouvelle-Zélande, l’aventure aux antipodes’ (il date de fin 2014, nous ne l’avons malheureusement pas retrouvé sur YouTube), dans lequel on parle pas mal de Christchurch et de la création de ce musée. Le musée fut fondé en 1867 par Julius Von Haast, un géologue allemand qui a découvert des squelettes entiers de moas, qu’on peut voir dans ce musée. Les moas se sont éteints au 15e siècle car ils étaient chassés de manière intensive par les Maoris.

Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire