De Cairns à Cape Tribulation

Le 8 novembre, nous avons quitté notre backpacker de Cairns (au passage, Jérémy a cassé un cadre en verre en se tournant avec son sac à dos ahah) pour aller récupérer notre van chez Wicked Campers. Première conduite à gauche pour Jérémy, qui s’en est très bien sorti.

IMG_3989-1

IMG_0005-1
Wicked Willy !

Voici Willy, notre van Mitsubishi avec lequel nous irons de Cairns à Brisbane.

IMG_4010-1

Premier arrêt : Cape Tribulation.

Cape Tribulation a été nommé par le Lieutenant James Cook après avoir fait face à beaucoup d’épreuves – ‘ici ont commencé tous nos problèmes’ – après avoir endommagé son navire, l’Endeavour, sur un récif. Depuis l’accord européen, les chercheurs d’or, les explorateurs, les bûcherons et les fermiers ont tous laissé leur empreinte dans le Parc National Daintree. Aujourd’hui, la zone est une destination touristique populaire.

Nous avons roulé un peu en bord de mer sur des routes plutôt sinueuses. Nous avons pris un ferry pour 13,50$ et, en nous tendant notre ticket et notre monnaie, la personne nous a rendu nos billets plus la monnaie. Petite victoire de la journée ! Puis, du ferry au camping de Cape Tribulation, la route était impressionnante ! Un peu comme les 17 tournants de Dampierre pour ceux qui connaissent, mais en 30 minutes de trajet environ, encore plus de végétation et accessoirement, des panneaux ‘attention, traversée de cassowary’. Nous ne faisions pas trop les malins à ce moment-là car le combo conduite de van + conduite à gauche + région pleine de gros volatiles supposait beaucoup de concentration.

Nous arrivons enfin au camping, payons nos deux nuits et écoutons la personne de la réception qui nous explique un plan. Elle nous dit que ce n’est pas encore la saison des méduses mais que nous y sommes presque, donc que ça devrait aller mais que, quand même, ce n’est pas sûr à 100%. Dommage !

Ni réseau mobile, ni wifi, nous sommes ‘coupés du monde moderne’.

Nous installons le van, rangeons un peu nos affaires de manière à ce que le plus important soit accessible pendant les 3 prochaines semaines, puis allons voir la plage qui est à même pas 50 mètres de notre van. Ô bonheur ! Un paysage magnifique, une eau vraiment chaude autour de 28/30°C (nous nous sommes baignés dans 50 centimètres d’eau pour ne prendre aucun risque), des noix de coco partout (malheureusement soit déjà vides soit encore accrochés aux palmiers). Bref, on s’y sent bien.

IMG_0027-1
Cape Tribulation beach

Après, nous décidons d’aller voir le ‘Mason’s swimming hole’ (le trou pour nager de Mason) qui est un bassin naturel dans lequel nous pouvons nager sans risque.

IMG_0008-1
Mason’s swimming hole

Puis, nous rentrons et nous couchons tôt car épuisés par cette journée.

Le lendemain, 9 novembre, après avoir passé une sale nuit à cause de la chaleur, nous nous levons vers 5h30, mangeons un bout, et décidons d’aller faire un tour sur la plage de l’autre côté de la ‘montagne’ : une petite marche (très) matinale d’environ 2h pour se mettre en forme…

Puis, farniente toute la journée !

IMG_4007-1

On commence à prendre nos marques dans notre nouveau ‘chez nous’. Une plage pour nous tout seul, un van de hippie, de la bouffe moyenne, de l’eau à température ambiante, vivre avec le soleil et déjeuner à 11h, bref à nous la vie de nomades !

IMG_0026-1

Lundi 10 novembre, nous avons réservé un tour à bord d’un bateau pour se rendre sur la Grande Barrière de Corail et faire du snorkelling (palmes masque tuba). Jérémy a vu pas mal de choses mais Lauriane a paniqué une fois dans l’eau. Un article va suivre avec les photos de Jérémy.

Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire