Munduk et Pemuteran

Du 12 au 14 mai, nous sommes allés à côté de Munduk et à Pemuteran.

Tout d’abord, le 12 mai, nous avons quitté Ubud pour nous diriger vers Munduk. En chemin, notre chauffeur Putu nous a arrêté pour visiter le temple Ulun Danu. C’est un joli temple situé au bord du Lac Bratan. Pas besoin de sarong pour le visiter. Lors de notre visite, nous avons rencontré un couple de voisins de la maman de Lauriane, leur fils et sa femme, et un couple d’amis à eux. Nous savions qu’ils étaient à Bali mais n’avions pas planifié de rencontre, cela était donc assez inattendu !

Ensuite, nous avons fait un arrêt aux Twin lakes : le lac Tamblingan et le lac Buyan. La vue était très jolie.

A la fin de la journée, nous sommes arrivés dans notre hôtel à côté de Munduk, à Banyuatis. L’hôtel Atres Villa était très sympa. Les bungalows étaient situés tout autour de rizières, il y avait une belle piscine, un personnel très gentil et de la nourriture excellente : sans doute le meilleur petit-déjeuner qu’on ait eu, et leurs ‘pisang goreng’ (bananes frites) étaient à tomber !

Le 13 mai, en route pour Pemuteran, nous avons fait un arrêt aux sources d’eau chaude de Banjar (5000 roupies l’entrée, soit environ 0,33€). Les sources étaient loin d’être aussi chaudes que celles de Nouvelle-Zélande, mais l’endroit est très agréable. Il y a une douche pour se rincer, ce qui est assez appréciable.

Le 14 mai, Jérémy est allé plonger à Pemuteran pendant que Lauriane et ses parents lézardaient un peu sur la plage. La plongée était sur l’île de Menjangan. Le bateau qui l’a emmené était un bateau traditionnel balinais, bien loin des paquebots australiens. Il a pu voir entre autre un hippocampe nain, ce qui est assez rare.
A Pemuteran, Jérémy a également fait un peu de snorkelling. La zone possède un dispositif bio-rock, c’est-à-dire une ‘nurserie’ de jeune corail installée pour essayer de restaurer le récif qui était très abimé.

Pendant notre séjour à Pemuteran, nous avons logé au Suka Sari Homestay, que nous recommandons sans hésiter. Le gérant est très gentil (par exemple, le père de Lauriane avait une sale blessure à un orteil et il lui a donné un remède balinais), la piscine est au top, la nourriture est très bonne, bref, séjour parfait.

Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire