Phillip Island

Le 12 décembre, nous quittons notre Airbnb de Melbourne pour nous rendre à Phillip Island, deuxième plus grande île d’Australie après la Tasmanie.

L’île a été nommée après le premier gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud, Arthur Phillip.

Le lendemain de notre arrivée, nous sommes allées au Centre Nobbies dans l’espoir de voir la plus grande colonie de lions de mer australiens. Malheureusement, encore une fois il fallait payer un tour en bateau pour pouvoir les voir.

Cependant, nous avons pu voir les mouettes et leurs petits récemment nés, il y en avait des milliers, c’était très mignon et impressionnant à voir.

Nous sommes ensuite allés au ‘Swan Lake’ (lac des cygnes), où de nombreux cygnes et divers oiseaux ont élu domicile.

Le soir, nous avons rencontré un très gentil couple australien au camping, Dearne et John. Nous avons discuté toute la soirée. Ils avaient une petite chienne nommée Kiki, qui a passé la soirée sur les genoux de Lauriane.

Kiki and Lauriane
Kiki and Lauriane

Le jour suivant, nous avons passé la journée à faire du geocaching (une sorte de chasse au trésor à l’échelle mondiale). Cela nous a mené entre autres au Circuit de Grand Prix de Phillip Island ou dans un cimetière (où nous avons vu un wallaby à 2 mètres de la voiture en repartant !).

Le soir, nous sommes allés à la ‘Penguin Parade‘ (parade des pingouins). Encore une fois, attraction naturelle payante (23,80$ par adulte pour le moins cher). Si on fait abstraction du grand nombre de touristes et du prix, ce moment était tout simplement magique. Voir ces petits manchots pygmées s’attendre sur la plage puis rentrer de leur journée de pêche par centaines et rejoindre leurs terriers était un spectacle émouvant.

Ils passaient à 4-5 mètres de nous, un périmètre étant délimité pour que nous, humains, ne les dérangions pas.

En remontant vers le parking, nous pouvions les voir de bien plus près (50 cm max) rentrer jusqu’à leur terrier le long des barrières.

Les photos sont interdites, même sans flash (pour éviter les gens qui auraient oublié d’enlever le flash nous a-t-on expliqué) pour éviter d’effrayer les pingouins. Nous avons quand même réussi à en avoir une car un pingouin était sur le sable en plein jour avant le début du spectacle.

Voici quelques photos officielles du site.

Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire