Rangiroa

Du 24 au 30 juin, nous étions à Rangiroa.

Rangiroa signifie ‘ciel immense’ ou ‘vaste ciel’. C’est un atoll de l’archipel des Tuamotu, qui possède le deuxième lagon le plus grand au monde. Il est très connu pour ses sites de plongée sous-marine. Il est également connu pour son vignoble. Les vignes y poussent au bord d’un lagon à côté d’une cocoteraie, et produisent deux récoltes par an. Le vin n’est pas exceptionnel et est très cher, mais c’est tout de même unique au monde.

Nous avons logé à Rangiroa plage, une pension que nous avons beaucoup appréciée : des hôtes attentifs et gentils, des chambres pas chères et propres avec vue sur le lagon (ou pas), un snack pas cher et où on mange bien… Léa et Loïc nous ont très bien reçus et nous recommandons avec plaisir cet endroit, qui n’a rien à envier à d’autres pensions bien plus chères et impersonnelles.

Jérémy a plongé 5 fois à la passe de Tiputa, très connue pour sa dérivante, ses requins et ses dauphins. Il a plongé avec YAKA plongée, un club dont il était très content, à taille humaine et avec des moniteurs tous très gentils et attentifs. La plongée est normalement à 7500 XPF (63€), mais le petit plus c’est qu’il y a un prix uniquement pour les personnes résidant à la pension Rangiroa plage : 6500 XPF (55€). Les photos des plongées parlent d’elles-mêmes.

Nous avons fait une excursion à la journée sur l’île aux récifs, pour 7500 XPF par personne (63€). Au programme : arrêt pour que nos guides pêchent le repas du midi, déjeuner sur un motu et balade sur le récif (chaussures d’eau indispensables !), poisson au barbecue et pain coco. Sur le retour, nous sommes passés devant la passe de Tiputa, et nous avons eu la chance d’apercevoir quelques dauphins (grands dauphins communs – Tursiops truncatus). Enfin, passage à ‘l’aquarium’, un endroit où il y a beaucoup de poissons (le fait qu’ils leur donnent du pain aide grandement). Une journée bien sympa, mais nos accompagnateurs n’étaient tout de même pas au niveau de Sammy Maupiti Tours lors de notre sortie à Maupiti.

Nous avons également visité la ferme perlière Gauguin. La visite est gratuite, ils viennent vous chercher à votre pension et vous ramènent. Nous avons été très agréablement surpris car les explications étaient très bien, et nous avons pu voir des greffeurs en plein travail. Dans un prochain article, nous expliquerons le processus de fabrication des perles de Tahiti.

A notre sens, l’atoll a moins d’intérêt que l’île haute en ce qui concerne les paysages, mais nous avons beaucoup apprécié notre séjour à Rangiroa.

Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire