White Island

Le 22 mars, nous sommes allés sur White Island.

C’est une excursion peu connue car coûteuse (199$ par personne avec White Island Tours – Peejay, les seuls à effectuer des tours là-bas – au départ de Whakatane) et ‘bloquant’ une journée, mais cela vaut vraiment le coup. Réservation obligatoire, a priori au moins 48h à l’avance surtout en haute saison. Il est aussi possible d’y faire un tour en avion ou en hélicoptère.

White Island
White Island

C’est le papa de Lauriane qui, ayant vu un documentaire sur la Nouvelle-Zélande qui en parlait, nous a menacé de nous renier si nous n’y allons pas. Et il a dit qu’il nous offrait l’excursion. Du coup, on s’est dit qu’on n’allait pas le défier et accepter son offre.

White Island est une île volcanique active située dans la Bay of Plenty. L’île culminant à 321 mètres d’altitude constitue le sommet émergé d’un volcan sous-marin de 16 par 18 kilomètres d’étendue.

En 1914, une paroi du cratère s’effondre et détruit une mine de soufre en construction en tuant dix ouvriers, suite à quoi l’exploitation minière fut abandonnée. Aujourd’hui, les principales activités sur l’île sont des tours guidés et la recherche scientifique.

Au départ de Whakatane, il faut 2h de bateau pour rejoindre l’île. Une fois le bateau ancré, on prend un petit zodiac par groupes de 12 pour mettre pied à terre. Nous partons pour visiter avec les guides, qui expliquent différentes choses et laissent le temps aux touristes que nous sommes de prendre leurs photos à des endroits sympas.

Le décor est vraiment à couper le souffle, une impression de fin du monde, une odeur de soufre qui prend à la gorge par moments (merci les masques à gaz)… Les guides nous proposent des bonbons à sucer car cela soulage la gorge. Des couleurs assez folles, des cailloux… Il y a même des petits cours d’eau, dont l’un est impressionnant : on y plonge une pièce en cuivre et cela la nettoie. Autant dire qu’il ne vaut mieux pas la boire.

Après 2h de balade, zodiac, 2h de bateau (et déjeuner inclus, rien de transcendant) durant lesquelles nous aurons vu des phoques de très près jouer dans l’eau, puis retour sur la terre ferme.

Nous sommes vraiment contents d’être allés sur White Island, c’est sans doute une des plus belles visites que nous ayons faite depuis notre départ. Merci Papa / Tom pour ce beau cadeau !

Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire